top of page

L'IMPRESSION NUMÉRIQUE DE TIRAGES D'ART

Il existe plusieurs procédés pour réaliser des tirages d’art, tel que la sérigraphie, la lithographie et autres types de gravures, mais dans cet article nous vous proposons de découvrir deux techniques d’impressions numériques, à savoir l’impression pigmentaire et la risographie.


L’impression « Fine Art », pigmentaire ou giclée :


Aujourd’hui il est possible de reproduire des œuvres d’artistes de façon très fidèle grâce à la technique de l’impression pigmentaire ou "giclée".


L'impression pigmentaire ou giclée


Cette technique d’impression est réalisée à l’aide d’une imprimante à jet d’encre de haute précision. Les jets d’encres étant densément chargés en pigments permettent d’obtenir un rendu de couleur et de texture très pointu.


La qualité des encres, la précision d’impression et la stabilité dans le temps en fait l’un des procédés les plus utilisés par les artistes, les galeries et les musées pour la reproduction d’œuvres (peintures, dessins, aquarelles et illustrations numériques).



Le papier "Fine Art"


Les tirages d’art à encre pigmentaire sont réalisés sur des papiers de très grande qualité pour un rendu exceptionnel.


Ces papiers "Fine Art" sont composés de fibres naturelles sans acides et garantissent une conservation longue durée (plus d'un siècle) et un rendu très graphique qualitatif fait pour les collections d'art et les musées.


Les papiers Fine Art sont fabriqués à base de coton ou d’alpha-cellulose et se distinguent par leur forte main, leur volume exceptionnel et leur texture particulière.






La Risographie


La Risographie est une technique d’impression reposant sur le procédé de reproduction par pochoir, permettant un rendu graphique très intéressant. Mis au point dans les années 80 par l’entreprise japonaise Riso (Riso Kagaku Corporation), le risographe est repose sur le principe du miméographe (presse à imprimer apparue à la fin du 19ème siècle).


La risographie est une forme de sérigraphie mécanisée, qui fonctionne avec des écrans enroulés autour de tambours qui viennent déposer l’encre sur le support.


Cette technique présente plusieurs avantages graphiques : d’abord, chaque tirage est unique puisque l’impression en pochoir crée inévitablement des défauts d’alignement. Ensuite, la palette de couleurs n’étant pas standardisée elle permet une grande liberté de coloris vifs, fluos, métallisés qui ne sont pas reproductibles avec les impressions pigmentaires.




Комментарии


bottom of page